MiFID II, quelle pertinence pour les clients et les conseillers ?

Oriane
Oriane
14/12/2022
2 min

Qu'est-ce que MiFID II ?

Les conseillers et les distributeurs de produits financiers devront demander à leurs clients d’indiquer leurs préférences en matière de durabilité.

Quand sera appliqué MiFID II ?

Initialement prévue en août 2022 mais reportée en janvier 2023

Quels sont les avantages de MiFID II ?

- Diriger les capitaux vers les entreprises les plus durables

- Améliorer la transparence

- Lutter contre le greenwashing

Comment mettre en place MiFID II ?

C'est un questionnaire portant sur les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance. Il sert aussi à indiquer l'alignement des produits avec la taxonomie européenne et les « externalités négatives des investissements ».

Les réponses devront se traduire par une gamme concrète de produits financiers correspondant aux préférences ESG, aux risques, liquidités etc.

Exemple de question : Avez-vous des préférences relatives aux aspects de durabilité ? Oui/Non

2. Quels sont les avantages de MiFID II ?

  • Protéger les clients
  • Avoir une meilleure granularité du profil client
  • Sensibiliser les clients aux questions de durabilité

3. Quels sont challenges à surmonter ?

  • Le coût opérationnel : Le coût financier et humain pour récupérer la donnée est important, surtout pour les PME. Au sein d'Amplegest, ils ont choisi le prestataire de données Trucost (racheté par S&P) mais d'autres fournisseurs de données sont recommandés par l'AMP comme : South Pole et CDP.
  • La longueur du questionnaire pour le client
  • La formation des conseillers : Ils doivent être incollables sur les notions de taxonomie et de CSDR.
  • La formation des clients : Chez Amplegest, ils ont fait une plaquette pour expliquer leur offre.
  • L'allocation des investissements : Aujourd'hui il n'y a que 10% des entreprises qui proposent des offres durables, engendrant un risque de mauvaise allocation des investissements car ils iront tous vers les mêmes entreprises.

Comment faire face à ces challenges ?

  • Sensibiliser les gérants et les conseillers qui sont au contact des clients (responsables conformité, analystes extra financiers, gérants privés...)
  • Suivre les banques et les grandes sociétes de gestion pour voir ce qu'ils font à court terme et suivre la règlementation sur l'AMF (Autorité des Marchés Financiers)
  • Si le client veut une offre 100% durable mais que vous n'êtes pas encore en mesure de la proposer, faites comme Amplegest ! Démarquez-vous en misant sur ce que vous faites déjà : jouez la carte de la proximité avec le client et de la relation premium.

Quelles tendances réglementaires sont à venir ?

  • 2023 : Alignement taxonomique obligatoire pour les entreprises. Les conseillers et distributeurs récupereront les données plus facilement.
  • 2024 : Mise en place de la CSRD

Quel avenir pour MiFID II ?

  • A court-terme : Chacun fera face à des difficultés d’implémentation, il faut prendre le pli et mettre en place le discours ainsi que l’offre.
  • A moyen-terme : Développement d’offres en fonction des attentes des clients, selon l'évolution du marché, grâce aux données récoltées des questionnaires clients.
  • A long-terme : Présenter l’offre durable systématiquement.

Quels conseils pour les distributeurs et les conseillers ?

  • Pas de panique ! Le régulateur sait qu'on avance progressivement pour que d'ici 2025 tout soit bien mis en place.
  • Quelles ressources pour être informé sur le sujet ? Le site de l'AMF, les webinars de EY, Deloitte... et Indigo 😉


Partagez le
Oriane
Oriane

Recevez notre actu tous les mois !